French English German Italian Spanish

Une église dans les maisons

QU’EST-CE QU’UNE ÉGLISE DE MAISON ?     Actes 2, 46 ; 20, 20 ; Rom 16, 3, 5 ; Col 4, 15 ; Phil 2 ; etc

 

Une église de maison est une pratique du Nouveau Testament. Je n’ai pas dit "un schéma du Nouveau Testament", car je ne crois pas que Dieu nous ait laissé un schéma à suivre sur la manière de vivre l’Eglise. Le véritable schéma du Nouveau Testament consiste à prier, écouter Dieu et obéir à ce qu’il nous dit. S’il dit de construire une cathédrale gigantesque, FAITES-LE ! Vous serez bénis, tout comme le Corps de Christ dans son ensemble. La puissance dynamique de l’Eglise primitive était dans ce fonctionnement ! Ils n’essayaient pas de suivre un "schéma" ou des rites dont ils avaient entendu parler quelque part. Ils suivaient les directives et la vie du Saint-Esprit au jour le jour. 

 

Une "église dans les maisons"

 

est une église qui répond aux deux grandes missions confiées par le Seigneur, Marc 16, 15, pour évangéliser, Matthieu 28, 19-20, pour former les nouveaux enfants de Dieu. Son vécu simple se déroule dans les relations fraternelles, dans la complémentarité, en communion et à l'écoute du Saint-Esprit, comme le dit 1 Corinthiens 14, 26.

 

Les caractéristiques bibliques listées ci-dessous sont celles de l’Eglise des deux cent cinquante premières années de l’histoire de l’Eglise et celles de "l'Eglise dans les maisons" dite aussi "organique" qui émerge tout autour du monde aujourd’hui encore :

 

Une église de maison est une église simple

 

Pas de fioritures. Pas de cérémonial. Pas de rituels. Pas de symbolisme. C’est simplement un temps mis à part pour que le peuple de Dieu se rassemble avec Jésus au milieu. Ils marchent. Ils chantent. Ils prient. Ils mangent ensemble. Ils prennent la Cène et étudient la Bible ensemble. Ils partagent ce que Dieu fait dans leurs vies. Ils intercèdent pour les gens et pour toutes sortes de besoins tout autour d'eux. Ils servent et exercent le ministère les uns envers les autres au travers des dons que Dieu a donnés à chacun. Ils s’aiment les uns les autres et cherchent à s’encourager et à s’édifier mutuellement dans leur foi.

 

Une église de maison se réunit dans une maison

 

car une ambiance familiale y règne C’est un lieu où il est facile de vivre l’église. Il n’y a pas d’emblème mystérieux à expliquer. Il n’y a pas de contexte religieux. Personne ne se sent mal à l’aise de faire quelque chose qui n’est pas religieux. Les gens se sentent à la maison et se détendent. L’église commence au moment où les deux ou trois premières personnes arrivent, parce que l’église est les personnes et pas le bâtiment, les rites, les doctrines ou le programme. Là où des chrétiens nés de nouveau se rassemblent, c’est l’église.

 

Une église de maison est un centre d’évangélisation

 

Ils sortent pour être des témoins pour ceux qui ne connaissent pas Jésus dans la puissance du Saint-Esprit. Ils accomplissent le grand commandement missionnaire de Marc 16, 15. Ensuite, il est plus facile d’amener une personne non croyante à une rencontre dans une maison à l'accueil familiale que dans ce qui ressemble à un "sanctuaire". Notre désir est d’implanter une église à proximité de chaque personne dans chaque quartier et chaque village. Voilà l'une des raisons pour lesquelles l’Eglise du premier siècle a "bouleversé le monde". L’église qui se rassemble dans la maison de Charles et Linda est née avec la vision de donner naissance à une autre église. Nous nous attendons à ce que chaque église qui va naître de celle-là "naisse également enceinte" car Dieu aime tous ceux qui souffrent et sont opprimés par le mal !

 

Une église de maison simplifie la formation de disciples

 

Il est bon de conduire les gens à Jésus dans les rues, dans les parcs, dans de grands stades ou dans des conversations spontanées. Mais quand nous les conduisons au Seigneur dans le lieu même où ils seront formés comme disciples, une église dans une maison, nous aurons un avantage distinct. Ils peuvent être baptisés directement. Ils peuvent être conduits doucement dans une marche avec Jésus par les personnes qui les ont amenés à recevoir Christ. La tâche difficile de les amener et les intégrer dans "cet inconnu à leurs yeux qu'est l'église" sera déjà faite. Ils vivent déjà la réalité de l’église, dans la maison.

 

Une église de maison est en relation avec l’ensemble du Corps de Christ, l'église de la ville

 

Dans le Nouveau Testament toutes les églises locales avaient seulement le nom de la ville où elles étaient, église de Jérusalem, de Rome, d'Antioche… Tout ce qui appartient à Jésus appartient à son église. Tout ce que Jésus fait dans notre ville est un même Corps. Nous avons une responsabilité vis-à-vis de cela, y compris dans la prière. Tous les croyants présents sont ce Corps. Nous appartenons tous les uns aux autres. Nous sommes nés dans l’unité et appelés à maintenir l'unité en accueillant les croyants quel que soit le groupe dont ils font partie. Le seul nom digne d’être élevé est le nom de Jésus. Nous n’avons pas besoin de rechercher un beau nom pour notre église. Ce n’est pas notre église. C’est l’église de Jésus. C’est l’église qui se réunit dans la maison de quelqu’un, elle fait partie de l’église de la ville.  Romains 16, 3, 5 ; 1 Corinthiens 16.

 

Une église de maison est déplaçable

 

Nous n’avons pas besoin de nous rencontrer dans la même maison chaque semaine. Ce n’est pas le bâtiment qui nous maintient ensemble. Ce sont les relations qui nous lient les uns aux autres. Nous sommes flexibles. Nous pouvons nous retrouver n’importe où, au bord d'un lac, autour d'un repas ou dans

un grand bâtiment, de cette façon, nous nous exposons à plus de personnes dans plus de lieux.

 

Une église de maison est petite

 

Grand n’est pas toujours meilleur. Grandir, cependant, est ce que nous recherchons. Mais nous pouvons grandir plus rapidement en multipliant qu’en additionnant. Une église de maison construit la grande église de la ville en multipliant les petites unités. Nous aurons de grands rassemblements de temps en temps, mais le vécu basique et relationnel de l'église s'accomplit bien mieux dans de petits groupes. Lorsqu’il y a plus de quinze ou vingt personnes dans les réunions, il est temps "d’avoir un bébé".

 

Une église de maison est "l’Eglise".

 

Quand le Nouveau Testament utilise le mot "église", il en parle à cinq niveaux différents : l’Eglise dans le monde, Colossiens 1, 24, l’église dans un pays, Actes 9, 31, l’église dans une ville, 2 Corinthiens 1, 1 et l’église dans la maison, Colossiens 4, 15 et l'église des 2 ou 3, Matthieu 18, 20. Toutes sont "l’Eglise". Toutes contiennent tous les éléments et les ingrédients essentiels de l’Eglise. L’église dans la maison est Eglise au sens le plus profond du terme. C’est ainsi que l’apôtre Paul voyait son travail au premier siècle. Lors de son premier voyage missionnaire, il laissa un groupe de disciples dans quatre villes différentes : Antioche, Icône, Derbe et Lystre. Il faisait référence à chaque petit groupe comme l’église de cette ville.

 

Les églises de maison sont relativement faciles à démarrer

 

Nous ne pourrons pas trouver de méthode d’implantation d’églises plus simple. Et nous utilisons l’implantation d’églises comme un moyen pour évangéliser, faire des disciples et servir la mission. Il a été prouvé dans le Mouvement pour la Croissance de l’Eglise que la meilleure méthode pour évangéliser est d’implanter de nombreuses églises. La meilleure façon de faire des disciples est aussi de démarrer de nouvelles églises. Quand les gens se rassemblent dans des petits groupes informels, la formation de disciples se fait pratiquement sans efforts conscients.

 

Les églises de maison peuvent démarrer avant que l’implanteur arrive

 

Cela s’est produit à Antioche et à Samarie. Nous voyons aussi dans Actes 10 que Corneille fut un instrument pour démarrer une église de maison sans même savoir ce qu’il faisait. Cela se produit en Chine et dans beaucoup d’autres endroits aujourd’hui. 

Cela n’enlève pas le rôle des apôtres, des prophètes, des évangélistes et des pasteurs/enseignants. Nous parlons de démarrer des églises, pas du succès de ces églises sur le long terme. Nous aurons besoin du ministère de responsables oints, établis par le Seigneur pour voir ces églises se développer.

 

Ce sont là quelques caractéristiques de l'Eglise dans les maisons.

Il n’y aura pas deux réunions similaires. Chacune aura sa propre personnalité. C’est l’Esprit de Jésus qui guide. Il apporte l’enthousiasme de sa présence dans chaque rencontre en utilisant tous ceux qu’il choisit pour servir les autres. 1 Cor. 14, 26.

 

 

 

 

Imprimer E-mail