French English German Italian Spanish

Les étapes du salut

 

Réalité du naufrage

 

A l’origine, l’homme était constitué d’un corps, d’une âme, et d’un esprit. Cet esprit était divin et permettait ainsi la communion, la relation vivante et la communication avec Dieu. L’homme était créé à la ressemblance de Dieu, Genèse 5, 1, non pas dans son corps ou dans son âme, mais par son esprit habité de l’Esprit de Dieu.

L’Esprit de Dieu en l’homme s’est retiré quand l’homme a préféré vivre sa vie sans Lui. Cet émetteur-récepteur que Dieu avait donné aux hommes pour vivre leur relation d'amour, était cassé depuis la chute. C’est en cela que l’homme est perdu puisque spirituellement mort. Luc 9, 59-60.

L'homme ne peut plus par lui-même communiquer avec Dieu. La 4e dimension lui est fermée. Dieu, Lui, sait toujours parler à notre âme. Quand cela arrive, cela vient toujours de Dieu et non de l’homme, c’est exceptionnel, au point que l’on appelle cela une révélation ! Matthieu 16, 15-17.

Alors, comment recevoir la vie d’en-haut, comment entrer dans le Royaume de Dieu ? Jean 3, 1-18.

 

L'initiative de Dieu

 

Ainsi que faire ? Quelle solution donner à la recherche universelle de l’homme pour retrouver Dieu, recherche qui s’exprime dans les religions du monde ?

Dieu aime l’homme malgré sa révolte, son indifférence, son rejet. Jean 3, 16 ; Ephésiens 2, 4-9. Dieu a donc pris l’initiative en se révélant sur cette terre dans un homme parfait, Jésus-Christ.

 

Jésus-Christ est venu :

 

     - Communiquer avec l’âme de l’homme, lui dire l’amour de Dieu malgré son choix de vivre sans Lui.

     - Payer notre dette, le péché qui nous condamne, en mourant pour nous sur la croix.

     - Vaincre le diable et lui retirer l’autorité spirituelle qu’il avait volée à l’homme lors de la chute.

     - Proposer le retour vers Dieu par la repentance, la conversion, avec un coeur ouvert et honnête.

     - Mettre à disposition une vie nouvelle avec un "émetteur-récepteur" tout neuf (par le Saint-Esprit).

     - Nous intégrer au Corps de Christ qui est l'Eglise aimée de Dieu.

 

Sans révélation, nous hésitons. Mais Dieu ne peut pas être entendu directement, le récepteur est cassé. Alors, Dieu est venu à portée de voix !

Il parle à notre conscience, à notre intelligence, à notre coeur, à notre volonté, par la création, par les prophètes, par Jésus-Christ, puis aujourd’hui encore par la Bible et par le Saint-Esprit. Jean 16, 7-9.

Le temps de la grâce que nous vivons est le temps pour le Saint-Esprit de convaincre le monde.

 

Les étapes du salut

 

Dieu vient donc parler à l’homme à son niveau, dans les domaines où l’homme peut entendre :

 

1) Sa conscience qui lui parle de sa nature pécheresse, son état vis-à-vis du bien et du mal.

 

2) Son intelligence qui lui montre la création merveilleuse que Dieu a faite, qui lui parle de ses limites, humaines, de sa situation face à la réalité de la mort, de l’inconnu après la mort, qui lui permet de raisonner à partir de ce qu’il sait, de ce qu’il peut voir et entendre de la Parole de Dieu…

 

3) Son coeur qui lui parle d’amour et du besoin d’être aimé, qui lui montre la nature relationnelle de l’homme, qui n’est pas "complet" lorsqu’il est solitaire. Genèse 2, 18. Il n’est pas bon pour l’homme d’être sans Dieu non plus, il le sait, d’où les mouvements religieux universels.

 

4) Sa volonté qui lui parle de sa liberté de choisir ou de refuser la main tendue de Dieu. Oui, nous avons entendu dire qu’Il tendait chaque jour sa main vers nous. On ne peut pas trouver nous-mêmes la quatrième dimension, mais notre volonté peut nous interpeler et dire : Que fais-tu de la main de Dieu tendue vers toi ? Vas-tu saisir la main que Dieu te tend ?

Pour les chrétiens, il s’agit d'être des témoins, en paroles et en actes, pas de chercher à révéler. Il est inutile de révéler une vérité à qui n’est pas convaincu que cette révélation lui est nécessaire.

A quoi sert de montrer un bon plat à celui qui ne veut pas manger ? A quoi sert d'indiquer le chemin à celui qui ne veut pas avancer ? A quoi sert de présenter le mouvement de la vie à celui qui pense être "très bien comme il est" ? La révélation extraordinaire reçue par Pierre n’a pas changé sa vie ni son caractère… Matthieu 16, 16. Ce serait la même chose pour nous ! Alors le Saint-Esprit reçoit comme mission de convaincre l’homme dans ses limites, dans sa conscience, son intelligence, son coeur et sa volonté, pour que la révélation le pousse alors dans ce qu’il peut faire encore, avant de mourir, dans son isolement fatal :

     - Reconnaître sa situation dramatique avec sa conscience et son intelligence.

     - Ouvrir son coeur à l’amour de Dieu, son créateur, son Père qui est dans les cieux.

     - Utiliser sa volonté pour demander à Dieu de venir à lui et de se révéler à lui dans son amour.

 

Les missions du Saint-Esprit

 

Le Saint-Esprit convainc le monde en ce qui concerne le péché, parce qu'ils ne croient pas en moi. Il crée la vraie repentance sans laquelle il n'y a pas de salut : Après ce discours, Ils eurent le coeur vivement touché. Actes 2, 37 ; 2 Corinthiens 7, 10. Christ a pris sur lui tous nos péchés. Un dernier péché peut nous condamner, ne pas croire au Christ. Le Saint-Esprit doit convaincre de ce péché pour que les hommes croient et reçoivent le salut.

 

Le Saint-Esprit convainc le monde en ce qui concerne la justice (divine) parce que je m'en vais au Père et que vous ne me verrez plus. L'homme espère être sauvé par son idée de la justice. Il n'y a aucun espoir pour l'homme en dehors de la justice de Dieu. Le Saint-Esprit montre l'inutilité de nos mérites. La justice de Dieu est efficace et juste tout en tenant compte de son amour et ça change tout !

 

Le Saint-Esprit convainc le monde en ce qui concerne le jugement parce que le prince de ce monde est jugé. L'oeuvre de la croix n'est pas seulement le jugement du péché, mais aussi le jugement du plus grand ennemi de Dieu et des hommes, Colossiens 2, 15 ; 1 Jean 3, 8 ; Hébreux 2, 14-15. Les efforts du diable consistent à se soustraire à ce jugement. Il inspire les hommes à nier la divinité de Jésus, à faire douter de la Parole de Dieu qui proclame sa défaite. La prédication de la croix est la puissance de Dieu, contre les oeuvres du diable. Elle donne aux hommes l'assurance de leur salut.

 

La révélation peut alors venir

 

Ces convictions personnelles de péché, de justice, de jugement ouvrent la conscience, l’intelligence, le coeur et la volonté. La révélation peut alors venir éclairer l’homme de sa lumière. Jean 1, 9-12. C’est cela naître de nouveau ! La lumière reçue donne le pouvoir de re-naître en Dieu. Nous sommes reçu par Dieu au-delà de ce que nous pensions comme le fils prodigue, Luc 15, 11-32. L’accueil du Père dans sa maison représente la nouvelle naissance quand sa repentance a été acceptée. Il peut en être de même pour chacun de nous aujourd’hui encore. Romains 8, 1. L’émetteur-récepteur peut fonctionner de nouveau quand l’Esprit de Dieu habite de nouveau en nous.

 

Ceux qui en ont besoin doivent maintenant, d’utiliser leur conscience, leur intelligence, leur coeur pour rentrer en eux-mêmes et réfléchir aux paroles et aux actes de Dieu en leur faveur. 1 Jean 3, 20. Et ensuite, d’utiliser leur volonté pour décider de revenir vers le Père céleste qui les attend.

Eux aussi vivront alors une histoire vraie avec Dieu, dans cette vie et au-delà de la mort. Actes 10, 15 : ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde plus comme souillé ! Bannis la culpabilité, Romains 8, 1. Une relation nouvelle, vivante, commence dans la présence de Dieu, manifestée aujourd’hui par le Saint-Esprit après le retour de Jésus-Christ au ciel. Jean 14, 15-27 ; 16, 12-15. C'est une histoire vraie, vécue, que nous voyons tout au long du livre des actes, qui se poursuit dans la vie des vrais chrétiens, aujourd’hui encore. 1 Jean 4, 13-16. Viens toi aussi pour la vivre avec nous…

 

 

Imprimer E-mail