French English German Italian Spanish

Evénements


ENFANT

                        

 

                 Luc 5       vous informe :

 

 

       8e FETE DE L'EGLISE DANS LES MAISONS

 

                       17 au 21 juillet 2017 à Lux (chalon-sur-Saone)

 

                                                                         

 

                        ++++++++++++++++

 

Témoignage de ce que nous avons vécu à la Fête de l'Eglise dans les maisons en Juillet 2015. 

 

"Ça fait plusieurs années que, pour quelques jours pendant la première quinzaine de juillet, j’ai la joie de participer avec ma famille à « La Fête de l’Eglise dans les maisons » organisée par l’association « Luc 5 », à « La Porte Ouverte » (Lux, près de Chalon-sur-Saône).« La Fête » est  toujours  un moment de bonheur pour moi ! C’est formidable de se retrouver dans un si bel endroit, loin de la routine. En plus, on est entouré de gens « sur la même longueur d’onde »,  c’est-à-dire des gens qui, tout en venant d’arrière-plans très divers, ont la même vision de ce qu’est véritablement l’Eglise, le corps de Christ : organique, animé par la compassion de Dieu, actif dans le monde et dont la seule tête est Jésus !

Il faut le dire, « La Fête » est bien digne de ce nom, avec rires, danses, temps de louanges de styles variés, des moments pour s’exprimer avec ses talents, enseignements dynamiques, ateliers très interactifs sur toutes sortes de thèmes, baptêmes,…sans parler du travail remarquable fait parmi les jeunes et parmi les enfants !

De plus, cette année, il y avait  beaucoup de nouveaux visages,  des personnes qui voulaient découvrir ce qu’est cette idée d’« Eglise simple » pour pouvoir la vivre et la transmettre plus loin.J’aimerais citer quelques commentaires qui m’ont particulièrement frappé de la part de participants qui étaient là pour la première fois :

« Je suis surprise de la profondeur des relations. » «  Quelle humilité chez les responsables ! » « Je n’ai jamais entendu les enfants s’exprimer sur la foi avec des mots comme ça ! » « Je suis venue en observatrice, mandatée par ma paroisse… j’ai participé à tout et je suis changée ! »

On ressent que l’Esprit du Seigneur souffle de la même manière un peu partout en France et inspire à son peuple de redécouvrir des priorités bien anciennes !

Prions que nous vivions cette qualité de relations, cet amour pour Dieu et cette passion pour annoncer le message de la Vie Nouvelle en Jésus tout au long de cette année scolaire qui démarre !  (Jean 13.35, 2 Corinthiens 5.14-21) 

Fraternellement,   Ralph, pour l’équipe « Victoire » 

 

 

+++++++++++++++++++++++++

 

 

 

ImprimerE-mail

Lettres de nouvelles

 Sur cette page, vous pourrez trouver les lettres de nouvelles que nous font parvenir les différents participants du site eglises-maisons.com.  

 Lettres de nouvelles de "LUC 5" :

(Il vous faut peut-être cliquer sur une ou deux fénêtres de votre ordinateur pour ouvrir le document PDF, et soyez patients, il est un peu gros ! Merci)

 

E-mail

Éditorial, l'Eglise dans le Nouveau Testament

D'après R. Fitts

Une église dans les maisons est une église simple.

Les caractéristiques listées ci-dessous, sont celles de l’Eglise des deux cent cinquante premières années de l’histoire de l’Eglise où la majorité du vécu se passait simplement dans les maisons : pas de fioritures, pas de cérémonial, pas de rituels. C’est un temps mis simplement à part pour que le peuple de Dieu se rassemble, dans un relationnel profond, avec Jésus vivant et présent au milieu. Ils écoutent le Saint-Esprit. Ils chantent. Ils prient. Ils mangent ensemble. Ils prennent la Cène et étudient la Parole de Dieu ensemble. Ils partagent ce que Dieu fait dans leurs vécus. Ils viennent simplement dans la présence de Dieu pour réjouir son coeur. Ils intercèdent pour les gens et pour toutes sortes de besoins. Ils exercent le ministère les uns envers les autres au travers des dons que Dieu a donnés à chacun. Ils s’aiment les uns les autres et cherchent à s’encourager et à s’édifier mutuellement dans leur foi. 1 Corinthiens 14, 6 ; Colossiens 3, 16. Ils sont tournés vers leurs prochains qui vivent sans Dieu, vers leurs besoins profonds, ils vont à leur rencontre, Matthieu 28, 19-20.

UNE ÉGLISE DANS LES MAISONS SE RÉUNIT, EN SEMAINE, DANS UN RELATIONNEL FAMILIAL.

En semaine, les rencontres se font ainsi dans tous lieux adaptés à un partage (dans des bureaux, des appartements, en plein air sous les arbres, dans un  salon d'hôtel, dans des salles de cafés, d’associations ou autres.) La maison par exemple, est un lieu où il est facile de vivre l’église dans une ambiance familiale. Il n’y a pas d’emblèmes mystérieux à expliquer. Il n’y a pas de contexte religieux. Personne ne se sent mal à l’aise de faire quelque chose qui n’est pas religieux. Les gens se sentent en effet "à la maison", en famille, et se détendent. Nous n’avons pas besoin de nous rencontrer dans la même maison chaque semaine. Ce n’est pas le bâtiment qui nous maintient ensemble. Ce sont les relations spirituelles fraternelles qui nous lient les uns aux autres. Nous sommes flexibles. Nous pouvons nous retrouver n’importe où, n’importe quand.  De cette façon, nous rencontrons plus de personnes différentes dans plus de lieux. 

Une église commence au moment où les deux ou trois premières personnes arrivent, parce que l’église, ce sont "les gens qui croient, rassemblés avec Jésus au milieu d'eux", et pas le programme ou le bâtiment. Là où des chrétiens "nés de nouveau" se rassemblent, c’est l’Eglise. Matthieu 18, 20.

 

IMAGE7

 

Une église dans les maisons se réunit, les week-end pour vivre la grande assemblée.

Le week-end, toutes les "maisonnées" se rassemblent pour adorer Dieu leur Père. C'est comme "la cour du temple" dans le livre des Actes (Actes 5, 11). On n'a pas besoin de rechercher le relationnel d'un petit groupe, la relation vit déjà entre eux, ils l'ont apprise semaine après semaine dans les maisons. Ils sont maintenant un ensemble vivant, le Corps de Christ, dans la reconnaissance et la joie, pour adorer et aimer leur Père qui est aux cieux.

C'est aussi le week-end que l'on peut se rassembler pour des formations communes ou des rencontres bien nécessaires, pour guérir des blessures du passé dans nos pensées et nos émotions, dans le respect de chacun.

 Une église dans les maisons vit l'entraide et l'évangélisation.

"Les uns les autres" veut vraiment dire quelque chose pour une telle église ! Ils se soutiennent, s'entraident, se visitent, s'appellent entre les rencontres, mangent ensemble, vivent la communion fraternelle à plein d'occasions. Ils sortent aussi pour toucher le monde en tant que sel, lumière, levain et parole de témoignage dans la puissance du Saint-Esprit. C’est l’Eglise de Jésus. Marc 16, 15 ; Matthieu 16, 16-18 ; 28, 19-20.

C'est une réforme de l'Eglise.

Oh, nous n'avons rien inventé. Cette Eglise est cohérente avec le projet originel et éternel de Dieu qu'Il a mis de tous temps devant les chrétiens. C'est ici le fruit de sa nature même, de son amour, de son "ADN". Nous voulons travailler, pour notre part, pour que ce projet reste la vie normale de l'Eglise. Nous croyons que l'accomplissement de ce projet originel de Dieu pour l'Epouse de Christ passe par le vécu de l'Eglise que Dieu nous a laissée, et qui manifeste les caractéristiques du Royaume qu'Il a enseigné à ses disciples. Nous avançons pour cela avec la Bible comme "carte routière" et le Saint-Esprit comme "copilote".

Des élans réformateurs ont concerné l'Eglise en permanence. Vous le savez bien, le grand mouvement de la réforme s'est étendu principalement entre les 15e, 16e et 17e siècles. Il portait essentiellement sur une réforme de doctrine : "Sola gratia" (par la grâce seule) "Sola fide" (seule la foi compte) "Sola scriptura" (par l'Écriture seule). Levons les yeux, depuis quelques dizaines d'années un nouveau grand mouvement de réforme touche l'Eglise évangélique du monde entier. Il porte surtout sur le fonctionnement de l'Eglise et sur les ministères : "Soli Deo gloria" (à Dieu seul la gloire), ainsi, aucune entreprise humaine ne peut prétendre avoir un caractère absolu, intangible ou universel, y compris la théologie, "Ecclesia semper reformanda (l'Église doit se réformer sans cesse) et le "Sacerdoce universel" des fidèles.

Ce que nous avions vécu jusque là n'avait pas porté les fruits que nous espérions, que Dieu attendait. Si nous restons les mêmes, rien ne va s'améliorer. A l'écoute de Dieu, nous sommes revenus dans ce modèle. Nous avons retrouvé la paix intérieur et la joie. Nous voulons obéir et évoluer pour porter enfin du fruit qui demeure. Nous voyons que l'Eglise a bien besoin de cette remise en question pour entrer dans la moisson et libérer de nouveau la croissance, alors, nous avançons dans cette voie.

 Ce site parle de cette évolution, ouverte à tous ceux qui le voudraient, avec paix et respect de chacun. Nous espérons que rien ne vous blessera, soyez convaincus, s'il vous plait, que nous désirons avec vous le bien de toute l'Eglise et de la nation, pour la gloire de Dieu seul.

Le Royaume de Dieu et l'Eglise.

Quand Jésus était ici-bas, le thème principal de son enseignement était le Royaume de Dieu. Matthieu 4, 23. Beaucoup de ses paraboles illustrent le Royaume de Dieu. Matthieu 13. Après sa résurrection, Il passa 40 jours à entretenir ses disciples sur le Royaume de Dieu. Actes 1, 3 : Il leur parla du Royaume de Dieu.


Comment les disciples (apprentis) ont-ils mis cela en application ? C’est très intéressant de voir qu’après plus de trois ans passés à vivre avec Jésus, ce qu’ils ont appris et vécu à propos du Royaume de Dieu, ils l'ont mis en pratique par un relationnel vécu en petits groupes dans les maisons. Actes 2, 42-47. Est-ce cela le modèle donné par Jésus ? Bien sûr ! Et ils ont appelé cela l’Eglise.

Les versets 18 à 20, de Matthieu 18 sont très intéressants : Si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. Et là où Jésus se trouve, dans les groupes et les cellules, c'est aussi l'Eglise. Les églises dans les maisons sont des émanations de l'Eglise ! Si nous sommes deux cents, ce n'est pas plus l'Eglise, c'est seulement une manifestation plus grande de l'Eglise !

Les pages suivantes vous parlent d'exemples d'églises locales qui vivent selon cette vision biblique de l'Eglise. Elles l'expérimentent, tant par leurs groupes d'édification des "disciples/parents" par leurs cellules ouvertes vers l'extérieur pour rentrer la moisson et accueillir les nouveaux enfants de Dieu, que par les rassemblements de tous en tant qu'églises locales pour les formations et les cultes.

Alors qu’est-ce qu’une église ?

Jésus au milieu de nous, voilà l’Eglise. Les églises locales sont évoquées dans le Nouveau Testament sous des appellations qui parlent d’églises dans la maison de tel ou tel, ce qui est l’application étendue des deux ou trois avec Jésus au milieu d’eux, Romains 16, 1-16. Le mot église est aussi employé pour une ville, avec tous ses groupes dans les maisons, comme à Antioche, Actes 13, 1, ou pour une région entière comme la Galatie, 1 Corinthiens 16, 1. En résumé, dans la Bible, il y a quatre façons principales d’utiliser le mot "église" : "l’Eglise" dans le monde, Colossiens 1, 24, "l’église" de tout un pays, Actes 9, 31, "l’église" dans une même ville, 2 Corinthiens 1, 1, et "l’église" dans la maison Colossiens 4, 15 ; Romains 16, Philémon, et autres passages bibliques.

Il n'y a qu'une Eglise…

L'église dans une ville, un quartier ou un village est une émanation de l'Eglise universelle. L'église dans une maison est une émanation de l'église locale.
Un groupe de personnes, une cellule (peu importe le nom) qui se réunit avec Jésus au milieu d'eux, dans une maison, une entreprise, un champs ou une caravane est une émanation de l'église.
On ne peut pas dire : je vais à l'église… Nous sommes une émanation de l'Eglise, un élément de l'Eglise universelle, dans notre groupe ou dans l'église locale, quelles que soient nos particularités, nos structures, notre vision ou nos préférences. Nous devons regarder aussi les autres chrétiens comme cela.

Nous sommes sensibles au sort de tous les "perdus".

Beaucoup prient pour un vrai réveil dans notre pays. Le Seigneur ne répondrait-il pas au préalable par une réforme qui permettrait de porter un réveil durable ?
Il s'agit de rendre au peuple de Dieu dans son ensemble la mission qu'un "clergé" de spécialistes s'est appropriée à tort depuis si longtemps au lieu d'aider le peuple à la vivre pleinement. Nous sommes tous appelés à grandir en Christ pour servir à notre niveau. L'Eglise que Jésus veut bâtir est cohérente avec l'ADN de Dieu, animée du cœur du Père pour "les perdus de ce monde".


Sa mission n'est pas seulement de rassembler des enfants de Dieu, mais d'en faire des disciples dans des familles relationnelles où tous ces enfants deviennent des parents spirituels qui auront des enfants à leur tour, pouvant ainsi répondre à l'attente douloureuse de ceux qui ont mal à la vie ! Matthieu 28, 19-20. Pour ce faire cette Eglise comporte aussi des ministères donnés par Dieu pour accompagner l'édification du Corps, pour aider au développement de ces familles, à leur éducation, à leurs capacités d'exercer les dons reçus. Ephésiens 4, 11-16. C'est ainsi que beaucoup plus de non-croyants seront touchés par la vie et que le "tissu" de l'Eglise deviendra solide, uni, relationnel et fort en Christ.

 

 

ImprimerE-mail

Prière

IMAGE8La prière est une nécessité absolue.

Dieu attend que nous soyons un peuple qui prie, Luc 18, 1 ; 21, 36. Nous devons changer notre attitude, et nous rappeler que c'est bien souvent au travers de nos prières que Dieu agit. Des prières inspirées par l'Esprit-Saint engendrent des révélations, des évolutions de situations, des directions personnelles prophétiques, des changements de vie, des guérisons et des miracles, à titre individuel comme pour l'Eglise ! 

Prier, c’est d’abord venir près de Dieu. Il m'attend. C’est là que je réjouis son cœur d’une façon particulière. Le ciel est ouvert pour ceux qui croient en Jésus-Christ. Viens près de moi ! Reviens près de moi ! Reviens quand tu veux !

Pour Dieu, la prière c’est me voir venir vers Lui, me rencontrer pour parler avec moi, voir ma foi dans sa grâce, ma confiance dans son amour, ressentir que j'apprécie sa présence. Dieu aime se révéler dans ces moments-là pour que je Le connaisse mieux ! Ceux qui ont goûté quelques fois cette onction merveilleuse les animer, aiment venir et rester près de Lui, disponibles, à son écoute. Ce qu'ils entendent là, s’accomplira toujours ! Ce qu'ils reçoivent là, portera du fruit qui demeure. Les dons ou les ministères reçus là, seront reconnus par tous. C’est aussi là que le ministère va être équipé pour l’accomplissement de la vision reçue. Dans cette communion, la dimension prophétique va se libérer peu à peu. Il faut vivre la relation retrouvée avec Dieu dans la prière aussi, d’une façon profonde, intime, familiale.

Dieu souffre de voir les perdus qui restent loin de Lui. Dieu souffre aussi parce que ses enfants, sauvés, nés de nouveau, ne viennent pas plus, en sa présence pour faire enfin mieux connaissance avec leur Papa qui les attend avec tant d’amour depuis si longtemps ! Dieu aspire à ce que ses enfants vivent son relationnel d'amour et le communiquent au monde.

Venez à moi vous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Matthieu 11, 28 ; Esaïe 55. Tu ne te sens pas digne ? Viens avec assurance, couvert par le sang de Christ, Hébreux 9, 24. Crois en Moi, viens ! Réjouis ton Dieu, Il t’attend. Il t'attend avec joie et impatience, avec émotion, Luc 15, 20. C’est près de Lui que tu peux entrer dès maintenant dans la vraie Vie, que tu peux vivre dans un amour inimaginable, que tu recevras tout ce dont tu as besoin ! Hébreux 10, 22, 35-39. Viens et adore ! Le voile est déchiré, entre, viens ! Hébreux 10, 19. 

Nous savons que Jésus-Christ répond aux besoins des gens, nous l'avons expérimenté de nombreuses fois ! Alors nous le prions pour les besoins que nous connaissons. Nous prions en associant la Parole de Dieu à la prière. Voici quelques exemples de sujets de prières en cours : 

- L'action du Saint-Esprit dans la moisson, qu'Il touche les coeurs, Jean 16, 8 et qu'Il envoie des ouvriers, Luc 10, 2b.
- L'action du Saint-Esprit dans l'église locale Jean 15, 26 ; 16, 13-14.
- L'action du Saint-Esprit dans les églises qui nous entourent. 
- De nouveaux contacts à qui présenter Jésus vivant et qui peut toucher leur vie.
- La guérison d'un tel, d'une telle ... 
- De nouveaux équipiers pour notre église, de 
nouveaux groupes pour de nouvelles cellules.  Etc. 

Voulez-vous que nous priions pour vous ?

Faites-nous connaître vos besoins. 

Voulez-vous prier avec nous ?

Faites-vous connaître. Merci.

Vous pourrez lire dans la page "témoignages" des exaucements à la prière. Vous pourrez même, sur votre demande, discuter avec les personnes qui ont donné leurs témoignages !

Pour ces différents cas, si vous le désirez, n
'hésitez pas à nous joindre en cliquant sur  NOUS CONTACTER

  MERCI.

 

ImprimerE-mail

Témoignages

Témoignage de ce que nous avons vécu à la Fête de l'Eglise dans les maisons en Juillet 2014.

"Nous espérons vous voir à la "Fête de l'Eglise dans les maisons" en juillet 2015, la réunion annuelle organisée par le réseau Luc 5 !

C'est une réunion à ne pas manquer pour tous ceux qui sont à l'oeuvre dans les groupes et églises de maisons. En plus de Luc 5, des personnes de nombreux réseaux différents sont présentes et impliquées, ce qui enrichit ce que nous vivons ensemble.

C'est aussi un moment fort où vous serez ravis de venir avec toute la famille ou en couple et bien sûr si vous êtes seul. A notre connaissance, c’est la seule réunion annuelle qui existe en France pour ceux qui sont concernés dans les groupes et églises de maisons et c'est organisé comme une grande fête de famille, une fête où les enfants et tout le monde sont écoutés, encouragés et qui s'éclatent.

Il y a aussi des moments d'enseignements intéressants. Par exemple cette année-là, en juillet 2014, nous avons personnellement trouvé l’atelier "Pionniers" particulièrement enrichissant. Si vous êtes fortement impliqués dans les groupes et églises de maisons en France, vous connaissez le sentiment d'être "pionniers" et nous étions ravis de nous retrouver et d'échanger avec une trentaine d'autres personnes sur leur vécu concret sur le terrain, pour s’entraider et apprendre sur les expériences similaires que vivent les uns et les autres.

Tous les jours, il y avait aussi des moments que nous avons fortement appréciés où on était répartis en petit groupes pour mettre en pratique et vivre au plus prêt la dynamique "groupe/église de maison".

Venez profiter de la « Fête de l'Eglise dans les maisons », la réunion annuelle pour ceux qui sont impliqués dans les groupes et églises de maisons, et faites le savoir autour de vous ! Nous espérons vous voir en 2015.

Paul et Laura
Équipe Victoire

témoignage Du pasteur augustin dakou, natitingou (bènin)

Je rends grâce à Dieu d’abord qui m'a permis de découvrir cette vision de "l'Eglise dans les maisons" et ce riche enseignement reçu il y a bien des années, lors d'une session de formation au ministère de "Jeunesse en Mission" à Koutiala au Mali par le pasteur Jean-Pierre Charlet de la France.

Je suis pasteur, j'ai été formé par l'institut biblique des Assemblées de Dieu du Bénin pendant trois ans, mais quand j'ai suivi cet enseignement sur "l'Église dans les maisons" et ce qu'est vraiment l'Eglise, j'ai été bouleversé et transformé dans ma manière de conduire l'église locale. Cela m'a permis de faire évoluer l'église et d'avoir des cellules dans le village et cela marche très bien. Nous vivons en famille dans l'église, ce qui n'existait pas auparavant.

Autre chose, je ne suis plus le seul capitaine dans la communauté, plusieurs membres ont découvert leur ministère et travaillent pour le Seigneur. Grâce à cet enseignement nous n'utilisons plus les membres pour notre ministère mais nous investissons dans la vie des fidèles, nous les équipons pour le Royaume de Dieu.

Maintenant nous avons ouvert un centre de formation pour permette aux fidèles de plusieurs dénominations d’être formés dans cette vision. Beaucoup de chrétiens ont compris maintenant que l'église locale doit changer sa manière de marcher. Nous devons éviter la tradition et cesser de conduire des programmes, mais plutôt laisser le Saint Esprit nous conduire simplement. C'est ce que le responsable de ce site enseigne et je trouve que c'est vraiment salutaire pour l'avancement du royaume de Dieu.

Que Dieu nous bénisse.

Pasteur Augustin Dakou, Natitingou (Bénin)

ImprimerE-mail